SÉCOVAC

International

Où l'art de sécher devient une science

Nos séchoirs ont fonctionnés très bien lorsqu'ils étaient neufs. Maintenant après un certain temps, nous n'avons pas d'aussi bons résultats. Nous avons tout vérifié et suivi les recommandations du manufacturier. Quoi d'autres pouvons nous faire ?

Essayer de calibrer vos détecteurs de température (thermocouple ou RTD). Nous avons trouvé qu'avec le temps les lectures de température devenaient erronées et causaient une perte de contrôle du séchoir. N'utiliser pas une bouilloire électrique pour étalonner vos détecteurs, l'élément chauffant électrique cause une forme d'induction et endommage le module de lecture de température. Nous avons conçu un four de calibrage pour effectuer cette tâche. Si votre logiciel ne vous permet pas le calibrage des sondes de température, vous pouvez essayer le nôtre gratuitement et voir par vous-même si c'était le problème.

Il se pourrait aussi que ce soit des gaz non-condensable (CO2, O2) qui soient emprisonnés dans vos serpentins à vapeur et qui réduisent leurs capacités de transfert de chaleur. Le CO2 est corrosif et parfois va générer une poudre rouge dans vos purgeurs à vapeur si vous avez de la tuyauterie en acier noir. Le CO2 provient de l'alcalinité de votre eau d'alimentation et vous devez apprendre à vivre avec elle ou vous procurer un système d'osmose inverse pour l'enlever. Une façon de combattre ce problème est d'installer des évents au point le plus haut de votre réseau de vapeur, c'est à dire où votre CO2 va s'accumuler.

 

Nous avons deux (2) séchoirs identiques côte à côte et celui qui est le plus éloigné de la chaufferie prend toujours plus de temps à sécher le même bois. Nous avons tout regardé et la seule explication plausible est que la vapeur à une distance plus grande à parcourir. Est-ce normal ?

Les thermomètres humides du séchoir le plus éloigné pourrait être le problème. Si l'eau pour ces bains doit voyager au travers du premier séchoir, il se peut qu'elle arrive trop chaude pour donner une lecture juste. L'eau qui monte par capillarité sur la mèche n'a pas le temps d'être en équilibre avec l'air du séchoir et le détecteur lit la température de l'eau au lieu du thermomètre humide. Les solutions sont soit d'installer la ligne d'alimentation d'eau à l'extérieur du premier séchoir si possible ou d'essayer notre bain en acier inoxydable. Notre conception va garder la partie où la mèche trempe dans de l'eau stagnante en équilibre avec l'air environnant indépendamment de la température ou du débit de l'alimentation d'eau, et l'acier inoxydable va prévenir la conduction thermique qui pourrait réchauffer l'eau. Nous recommandons d'installer deux (2) bains de thermomètre humide par séchoir, afin d'éviter l'effet de "dents de scie" à chaque changement de rotation.

Le contraire est aussi vrai, si vous avez un bain de thermomètre humide près de la salle de contrôle et que l'eau est froide, il va y avoir une tendance à diminuer le thermomètre humide et à démarrer le système d'humidification. Ce qui aura pour effet d'arrêter le processus de séchage et d'allonger votre cédule de séchage pour rien.

 

Nous avons suivit vos recommandations de calibrer nos détecteurs de température et de modifier nos bains de thermomètres humides, et nous avons obtenu des résultats fantastiques, quoi d'autres pouvons nous faire pour améliorer notre séchage ?

Il y a trois (3) autres choses que vous pouvez essayer:

  1. Protégez contre le rayonnement les détecteurs de températures qui sont proches des serpentins de réchauffe (séchoir 2 passes). Le rayonnement fait fermer les serpentins du haut si vous contrôlez la température à la sortie, si vous contrôlez du côté de l'entré, ce sont les serpentins de réchauffe du bas qui auront tendance à fermer. Essayer un matériel de la couleur opposé au noir et qui ne conduira pas la chaleur. Nous vous recommandons l'acier inoxydable.

  2. Si vous avez besoin d'annuler de temps à autres un détecteur de température durant la période de séchage parce qu'il vous donne une fausse valeure, alors vous devriez considérer d'améliorer le positionnement de vos sondes. Essayer notre poignée à thermocouple ou RTD, c'est facile à installer et vous aller obtenir à coup sûr une lecture représentative de la température pour un contrôle optimum par DTAB.

  3. Si vous contrôler vos séchoirs du début jusqu'à la fin avec le contrôle à l'entrée ou à la sortie, essayez ce qui suit:

    • Réchauffez votre bois en contrôlant du côté de l'entrée pour le protéger contre une trop grosse dépression en hiver.

    • Séchez le bois en contrôlant sur la température moyenne pour diminuer les effets des changements de rotation.

    • Arrêtez votre séchoir en le contrôlant à la sortie pour diminuer la températue à l'entrée lorsque le chargement approche de l'humidité finale désirée.

Si vous calibrez vos détecteurs de température vous pouvez essayer une cédule qui opérera sur le DTAB du début jusqu'à la fin (plutôt d'une cédule basé sur le temps). De cette façon la cédule de séchage va changer de segments automatiquement basé sur l'humidité du bois et améliorer ainsi le temps de séchage et la qualité du bois.

 

  All Rights Reserved © Secovac International